La vente d’un logement HLM occupé peut intervenir au bénéfice des descendants ou ascendants du locataire, quelle que soit leur situation familiale. Seules, leurs ressources sont à vérifier au regard des plafonds applicables. C’est ce que rappelle le ministre en charge du Logement dans une réponse ministérielle publiée le 21 mars 2017.