Lecteurs de glycémie, tests de grossesse, VIH, maladie de Lyme, pathologie de la prostate ou du colon, thyroïde, ménopause, allergie, cholestérol… Face à l’accroissement des autotests médicaux vendus en pharmacie, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite rappeler au grand public les précautions d’usage de ces dispositifs médicaux de diagnostic utilisés à domicile.