Saule, reine des prés, harpagophytum, curcuma, échinacées, bouleau, peuplier, réglisse… L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en garde contre la consommation de certains compléments alimentaires. Ils peuvent contenir des plantes susceptibles de perturber les défenses naturelles de l’organisme utiles pour lutter contre les infections comme le Covid-19.