Condamnation d’un Etablissement public de santé pour blessures involontaires dans le cadre d’un contrat de travail
Tribunal correctionnel d’Evry

A l’issue d’une instruction de plus de 5 années au cours de laquelle le Cabinet LEXINA a assisté un agent titulaire de la fonction publique hospitalière, victime d’un accident de service ayant causé l’amputation d’un doigt, le Tribunal a condamné pour la première fois dans son histoire un établissement public de santé de tout premier plan à une amende pénale de 15 000 €uros pour blessures involontaires ayant entrainé une incapacité de travail supérieure à 3 mois dans le cadre d’un contrat de travail ; le Tribunal a également accueilli notre constitution de partie civile.
L’affaire se poursuit actuellement afin d’obtenir l’indemnisation intégrale du préjudice corporel de la victime dans le cadre d’une procédure en reconnaissance de la faute inexcusable de l’employeur.

Relaxe de policiers pour arrestation arbitraire et violences volontaires aggravées
Tribunal correctionnel de Nanterre

Victimes d’insultes racistes, de coups et blessures volontaires de la part de jeunes gens à l’occasion de leur interpellation sur la voie publique, 3 policiers municipaux de la Commune de Courbevoie ont déposé plainte à l’encontre des auteurs des actes de violence.
Assisté par un Cabinet pénal de renom, l’un des prévenus a fait de son côté délivrer une citation directe à l’égard des policiers pour arrestation arbitraire et violences volontaires aggravées.
A l’issue d’une audience de plus de 4 heures, le Cabinet LEXINA a obtenu la relaxe de ses clients policiers pour les faits de la citation et obtenu en retour la condamnation des jeunes gens interpellés à indemniser chacun des policiers victimes en réparation de leur préjudice moral.

Défense d’une victime d’agressions sexuelles, mineure de 15 ans à l’époque des faits
Tribunal correctionnel de PARIS

Le Cabinet LEXINA a assisté devant le Juge d’Instruction et le Tribunal une jeune victime d’agressions sexuelles commises par son oncle, un notable père de famille, alors qu’elle était mineure à l’époque des faits.
Le Tribunal a reconnu le prévenu coupable des faits, en dépit de ses vives dénégations tout au long de l’Instruction et du procès.
Le prévenu a été condamné à une peine d’emprisonnement de 30 mois avec sursis et son inscription au Fichier Judiciaire National Automatisé des Auteurs d’Infractions sexuelles a été prononcée.
Sur l’action civile, la jeune victime a été admise en sa constitution de partie civile et s’est vue allouer la somme de 6 000 €uros en réparation de son préjudice moral outre 2 000 €uros au titre des frais irrépétibles.

Défense d’une victime d’un vol avec effraction
Tribunal correctionnel de MELUN

Passionné de chasse, un homme d’affaires a été victime d’un vol avec effraction, portant sur des armes de collection entreposées dans sa résidence secondaire.
La violence de ce cambriolage avec destruction des vitres à la hache a particulièrement choqué la victime et son épouse, également partie civile.
Le Cabinet LEXINA, à l’issue de 3 ans d’instruction, a obtenu dans l’intérêt de la victime 23 000 €uros de dommages et intérêts en réparation de son préjudice matériel, 800 Euros en réparation de son préjudice moral, outre 2 000 €uros au titre des frais irrépétibles.
Les 2 prévenus ont été condamnés à des peines d’emprisonnement fermes.
Le Parisien s’est fait l’écho de ce procès et de l’excellent jugement obtenu.
(http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/ils-avaient-derobe-seize-armes-de-collection-chez-marc-peugeot-20-09-2016-6133895.php)