Des ballons de gaz hilarant circulent de plus en plus dans les soirées d’étudiants. Attention, si le gaz hilarant, ou protoxyde d’azote, provoque une certaine euphorie, il peut générer des troubles graves de la santé. »