Le propriétaire qui fait réaliser des travaux peut être déclaré responsable des dégâts occasionnés à la propriété de son voisin par l’entreprise qui les a réalisés. C’est ce qu’a rappelé la Cour de cassation le 7 septembre 2017.