Les dysfonctionnements affectant un élément d’équipement installé dans une construction existante relèvent de la garantie décennale lorsqu’ils rendent cette construction inhabitable. Peu importe que cet équipement soit dissociable ou non de l’ouvrage. C’est que vient de juger la Cour de cassation le 15 juin 2017.