Dans un communiqué du 12 juillet 2017, la ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé l’inscription de la codéine et d’autres dérivés de l’opium à la liste des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.