Les conditions de prescription et de remboursement des médicaments lorsqu’il existe des génériques pouvant les remplacer ont changé au 1er janvier 2020, ainsi que l’a prévu la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019. Service-public.fr vous explique.