En raison de la fermeture des crèches et établissements scolaires durant l’épidémie de coronavirus, les parents contraints de rester chez eux pour garder leurs enfants et ne pouvant assurer leur activité en télétravail disposent de deux régimes d’indemnisation à compter du 1er mai 2020 : le dispositif d’activité partielle pour les salariés et l’arrêt de travail dérogatoire pour les non-salariés.