Le 31 août 2017, le gouvernement a présenté aux organisations syndicales 5 projets d’ordonnances relatives à la réforme du code du travail. La question du licenciement a notamment été traitée et des modifications ont été introduites.