Maux de tête, dépression, perte de cheveux, acné… Alors que 2 714 signalements d’effets indésirables susceptibles d’être en lien avec le stérilet hormonal au lévonorgestrel Mirena ont été enregistrés entre le 15 mai et le 4 août 2017, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle que les patientes doivent être informées des bénéfices et des potentiels effets indésirables des dispositifs intra-utérins (DIU) au lévonorgestrel disponibles en France.