Les tests rapides antigéniques (TRA) qui indiquent un résultat en moins d’une demi-heure peuvent désormais être réalisés dans une situation de dépistage individuel par les médecins, infirmiers, pharmaciens… Ils étaient jusque-là réservés à des opérations collectives de dépistage du coronavirus. Un arrêté paru au Journal officiel le 17 octobre 2020 autorise ces prélèvements par voie nasale y compris pour les personnes présentant des symptômes d’infection au Covid-19.